Théâtre Sévelin 36 Menu Recherche

Le Théâtre Sévelin 36 affirme son identité de lieu pour la danse en proposant un festival de danse contemporaine « Les Printemps de Sévelin » au mois de mars chaque année. Cet événement constitue une occasion unique de faire découvrir au public le travail exigeant, novateur et sensible d’artistes émergents ou confirmés, suisses et internationaux. Il contribue à la circulation d'œuvres à dimension internationale en s'inscrivant dans un réseau de salles de spectacles dynamiques et à la pointe de l'actualité chorégraphique. Il favorise également l'émergence de compagnies locales en proposant de jeunes chorégraphes dans sa programmation.

Pour vous donner une idée de l'ambiance de cet événement, voici le bilan de l'édition 2015


Après 18 jours de festival, Les Printemps de Sévelin se sont achevés le samedi 20 février avec la pièce déjantée d’Adrienn Hod et une fête de clôture mémorable qui a fait trembler les murs du théâtre.
Près de 3000 festivaliers se sont rendus au Théâtre Sévelin 36, à l’Octogone-Théâtre de Pully et à l’Arsenic pour célébrer l’émergence givrée de la danse contemporaine actuelle.

Belle affluence
Malgré les giboulées de neige et le temps froid de février, le public est resté fidèle à ce festival unique en Suisse romande. Une communication visuelle bellement menée par les graphistes Fulguro, a réussi le pari de faire éclore Les Printemps de Sévelin en plein hiver. Ainsi de nombreux curieux se sont pressés dans nos salles réchauffées pour partir à la découverte de cette belle programmation !

Un très beau bilan artistique
La programmation de cette 19ème édition a tenu toutes ses promesses. En commençant par la sublime rigidité et performance des danseurs de la pièce Hérétiques d’Ayelen Parolin. Elle nous a d’ailleurs tout autant bluffé avec son solo 25.06.76 une plongée dans son histoire et son intimité merveilleusement drôle et sincère. Le ton était donné.

S’en est suivi une succession de propositions décalées, engagées et toujours hautes en intensité. Noé Soulier, Ann Van Den Broek, la Cie Iseli-Chiodi et Lux Boreal, Euripides Laskaridis et Adrienn Hod, ont prouvé que cette nouvelle génération de chorégraphes européens profite d’une imagination sans fin qui sert remarquablement la discipline. Les Printemps de Sévelin sont donc infiniment reconnaissants de pouvoir proposer, chaque année, ce qui se fait de plus novateur et audacieux dans le domaine.

Coproductions
Deux créations coproduites par le Théâtre Sévelin 36 on été présentées en première mondiale.
Samedi 6 février, la première de La Ronde / Quatuor de Yasmine Hugonnet a fait salle comble. Dans cette première pièce de groupe de l’artiste associée 2015-2017 du théâtre, son univers extrêmement sensible a été parfaitement transmis au trois magnifiques interprètes.
Mercredi 18 février, la company Idem de Sainte-Croix soutenue, dans le cadre du projet Danse et Dramaturgie, par le Théâtre Sévelin 36, a présenté la première d’Exposed, création traitant la problématique de l’omniprésence de la lumière dans nos sociétés.

Les Quarts d’Heure 2016, une grande cuvée
La relève très prometteuse composée d’artistes romands provenant de Neuchâtel, Saint-Ursanne, Fribourg, Lausanne et du Bachelor en danse contemporaine de La Manufacture, a ravi le public par des propositions de grande qualité. Cette cuvée 2016 est très encourageante et annonce un bel avenir pour la scène contemporaine romande.

Ambiance cosy Dans le Salon de Salomé
Notre nouvel espace d’échanges et de discussions, décoré par la boutique de design contemporainPryma, a permis à nos traditionnelles discussions avec les artistes de rencontrer un nouvel écho. Salomé Kiner, journaliste, a brillamenent mené le débat et a même réussi à débusquer quelques confidences !

Les chiffres 2016
Près de 3000 festivaliers
18 projets
18 jours de festival
17 compagnies en provenance de 7 pays différents
4 rencontres public-artistes
5 ateliers pros
4 after-party DJs
1 collaboration avec l’AVDC
1 projet de médiation
3 lieux de festival: Le Théâtre Sévelin 36, l'Annexe 36, l’Arsenic et L’Octogone-Théâtre de Pully

Merci au public, aux partenaires financiers et culturels de leur fidélité sans faille à la danse contemporaine.